La Peur

« Si vos rêves ne vous font pas peur, c’est qu’ils ne sont pas assez grands » – Ellen Johnson Sirleaf A l’heure où cet article sera publié, j’embarquerai dans l’avion pour l’Amérique du Sud, très certainement partagée entre l’excitation, la gratitude et la peur face à cette incroyable aventure qui s’annonce. Ces derniers jours n’ont pasLire la suite « La Peur »

Partir vivre en Amazonie: qu’est-ce que j’emporte avec moi?

Voilà, nous y sommes presque. Dans un mois, nous serons dans l’avion pour une nouvelle page qui s’ouvrira en Amérique du Sud, à près de 8000 kilomètres. Au-delà du simple fait de partir, de sortir de ma zone de confort, je trouve très excitant que cette aventure m’ait conduite à avoir une vraie réflexion surLire la suite « Partir vivre en Amazonie: qu’est-ce que j’emporte avec moi? »

Un week-end au lac de Côme

Italie… Merci de m’avoir accueilli sur tes terres une fois de plus. J’ai eu la chance de célébrer mes 32 ans enveloppée par ta douce chaleur, charmée par ton accent chantant, fascinée par la beauté préservée de tes ruelles et rassasiée par tes mets savoureux. De toi, je connaissais déjà la fougue napolitaine, l’élégance florentine,Lire la suite « Un week-end au lac de Côme »

Passer son permis après 30 ans // Episode 2

Nous nous étions quitté, dans l’article précédant avec l’obtention de mon code. Que s’est-il passé depuis? Je meurs d’envie de vous le raconter… Les leçons de conduite Jeudi, 18h. J’arrive à l’auto-école pour ma première heure de conduite, et je trépigne d’impatience. Un des moniteur, Amar – j’en aurai trois – me lance les clésLire la suite « Passer son permis après 30 ans // Episode 2 »

Bootcamp VS Crossfit: une semaine, deux salles, deux ambiances

Le jour de mon permis et la date de mon départ en Guyane arrivent à grands pas. Autant dire que j’ai – un peu – de stress à évacuer. Mercredi dernier, je suis rentrée de ma leçon de conduite absolument catastrophée. Un stop que je n’ai pas vu, les piétons qui traversent de manière anarchiqueLire la suite « Bootcamp VS Crossfit: une semaine, deux salles, deux ambiances »