Bootcamp VS Crossfit: une semaine, deux salles, deux ambiances

Le jour de mon permis et la date de mon départ en Guyane arrivent à grands pas. Autant dire que j’ai – un peu – de stress à évacuer. Mercredi dernier, je suis rentrée de ma leçon de conduite absolument catastrophée. Un stop que je n’ai pas vu, les piétons qui traversent de manière anarchique sur le périphérique et je ne vous parle même pas des priorités à droite. J’avais l’impression de ne rien contrôler. Pas besoin d’un master de psychologie pour deviner que le sentiment de panique qui m’envahissait, le sentiment de ne rien maîtriser, pas même la voiture, n’était qu’une allégorie parfaite de ma réalité actuelle. Les dés sont jetés, dans deux mois je partirai vivre sur un autre continent et pour le moment je ne sais même pas dans quelle ville, jusqu’au résultat de mon affectation, dans deux semaines. Et je ne peux RIEN faire pour accélérer le processus. J’ai pensé à soudoyer quelqu’un, n’importe qui, pour obtenir ne serait-ce qu’une minuscule information mais, je ne sais pas pourquoi, j’ai cru bon de me raviser. Face à cette angoisse qui me grignotait jour après jour, je n’ai vu qu’une seule solution: reprendre le sport que j’avais totalement arrêté quelques mois auparavant pour me consacrer à mon déménagement et mon permis – ce qui, avec du recul, était un très mauvais calcul.

Je me suis alors demandé quel activité je pourrais pratiquer, et j’ai arrêté mon choix sur le cross fit et le bootcamp. J’en étais sûre, j’allais pouvoir me défouler. Après cette semaine, et ces deux entraînements, voici mon retour d’expérience. Oh, et oui, je me suis défoulée. J’ai même cru vomir. Deux fois.

Le Cross fit: un coach super sympa et un travail en équipe

Je me suis rendue au cours dès le mercredi, et comme je vous le disais plus haut, j’avais besoin d’évacuer. Nous étions six, un garçon, trois filles, pour un cours d’essai. Le coach nous accueille chaleureusement, avec un sourire communicatif et quelques blagues pour nous détendre. Il nous demande de faire des équipes de deux. Et c’est parti pour un enchaînement de vélo, de sauts – des burpees pour les experts, de pompes, de squats, de fentes, le tout, évidemment avec des poids. J’avais oublié de prendre une bouteille d’eau, j’ai la tête qui tourne, la nausée, une des participantes vient à mon secours et me donne la sienne. La sororité, jusqu’au bout! Une heure s’écoule, je suis à bout de force, j’ai les jambes qui tremblent, les cuisses en feu, et le cardio… Disons qu’heureusement que je ne fume pas. Je suis rentrée chez moi et j’ai béni ma colocataire qui m’a proposé de me faire à manger. Sans elle, je me serais certainement couchée le ventre vide! Et vous savez quoi? Adieu le stress, j’ai dormi comme un bébé.

Prix de la séance d’essai: gratuite

Le Bootcamp, l’ambiance New-Yorkaise en plein Paris

Contrairement au Cross Fit, nous ne sommes pas par équipe, et la salle fait vraiment la différence. A peine passée le pas de la porte, je sais que je vais adorer. Des messages motivants inscrits partout sur les murs, à l’étage, un corner boissons, où j’ai d’ailleurs acheté une gourde, tout simplement parce que je n’en avais pas et que je ne souhaite plus acheter de bouteilles en plastiques. Et que celle-ci était hyper stylée. Dans les vestiaires, on ne manque de rien. Des casiers à codes, des serviettes propres, des produits soins pour la douche, des sèches cheveux et même… Un fer à repasser!

Une fois en tenue, je suis descendue dans la salle. Ici, le coach m’a prévenu, pas le droit aux photos. Les portables sont sagement rangés au vestiaire. Nous sommes comme dans une boite de nuit, avec les néons, la lumière infrarouge, la musique poussée à fond qui nous donne une dose de dynamisme supplémentaire. Il en faudra pour la séance… Je dirais que le niveau d’intensité est assez similaire à celui du Cross Fit – les exercices demandés sont plus ou moins les mêmes – mais que le cadre et l’ambiance rendent l’effort moins difficile.

A la sortie, je me dirige vers les vestiaires haletante, transpirante et je prend deux énergie balls offertes aux sportifs du jour!

Prix de la séance: Pack découverte de deux séances pour 30 euros.

Verdict?

Vous l’aurez compris, j’ai préféré le Bootcamp et j’y retournerai après les séances d’essai. Mais la vraie conclusion, la voici: les cours de conduite suivants se sont beaucoup mieux passés. Mon moral est remonté, et ma confiance en moi également. Incroyable comme l’esprit et le corps sont liés. Toute mon enfance et mon adolescence, j’ai cru que je n’étais pas sportive. Du coup, avoir une activité sportive régulière n’est pas très instinctif pour moi. Mais j’y travaille. Parce que cela me fait vraiment du bien, et que cette croyance selon laquelle on est – ou pas – prédisposé à faire et aimer faire de l’exercice est pour moi, plus qu’erronée. Là n’est pas la question. L’objectif est de trouver le sport qui nous convient, de rechercher et d’expérimenter ses bienfaits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :