Le risotto aux asperges, secrets d’une recette de saison

Premier article recette sur mon blog, et je vous préviens: les photos ne sont pas du tout professionnelles mais vos papilles seront en extase, promis! Après tout, c’est ce qui compte, non? Je vais vous livrer – avec son accord! – les secrets du risotto de ma colocataire Manon, jeune trentenaire parisienne qui transforme notre cuisine en restaurant gastronomique en un coup de cuillère en bois.

Le retour de courses

19h, Je suis affalée sur le canapé, engourdie par mes leçons de conduites journalières, qui disons-le, me mettent régulièrement les nerfs en pelotte! Manon, guillerette, rentre des courses. Elle me lance « Hey, ça te dit un risotto aux asperges pour ce soir? ». Si ça me dit? Je le connais son risotto. Tout juste si je ne lui ai pas confectionné un autel. Je bondis du canapé. « Et comment! ». Elle déballe les courses et étale sur le plan de travail:

  • Les asperges vertes
  • Les cubes de bouillon de boeuf (alternative vegan => bouillon de légumes)
  • Le bouquet de thym et de laurier
  • Une bouteille de vin blanc sec (pas un grand cru, mais quand même un vin qu’on pourrait boire sans s’étouffer)
  • Du riz arborio (riz spécial pour risotto)
  • Des échalotes
  • De l’huile d’olive
  • Le parmesan (pas obligatoire)
  • SURTOUT PAS DE SEL

Voilà tout pour les ingrédients. Bon, allez, je vous l’avoue. Elle ramène aussi toujours une bouteille de vin rouge. Parce que pendant qu’elle s’affaire joyeusement en cuisine, je la rejoins, et on boit, on se raconte notre journée, on refait le monde et on complote contre le patriarcat.

« Tout est dans le bouillon »

Comme dirait Manon. Faire bouillir de l’eau, une bonne casserole (vous pourrez conserver les restes pour cuire des légumes dans la semaine. Ou faire un deuxième risotto). Mettre deux cubes de bouillon, le bouquet de thym et de laurier, le vin blanc sec (une demi bouteille. Oui, carrément). Laisser mijoter pendant qu’on file s’occuper des asperges.

Couper les asperges en tronçons (environ 2/3 cm) et réserver les têtes qui cuisent plus rapidement. Mettre une poêle à chauffer avec de l’huile d’olive. Faire revenir les tronçons des asperges, puis mouiller à hauteur avec le bouillon. A mi-cuisson, vous pouvez rajouter les têtes. Mouiller une seconde fois. Après, il faut goûter, les asperges doivent rester un peu fermes! Quand elles vous semblent bien cuites, sortez-les du feu!

Faire revenir de l’huile d’olive dans la poêle avec une noix de beurre, et cuire quelques minutes les échalotes préalablement coupées. Puis, le riz. Manon insiste: « il faut que les grains soient légèrement translucides avant de commencer à mettre le bouillon ». Ensuite, verser une première louche. Puis une deuxième, et ainsi de suite, à chaque fois qu’il n’y a plus de bouillon pour cuire le riz. Attention! Il faut remuer tout au long de la cuisson!

Et là encore, même Philippe Etchebest vous le dirait, il faut goûter! Le riz doit être ferme et fondant. Lorsque cette étape est terminée, vous pouvez (enfin!) mélanger les asperges et ajouter le parmesan (deux ou trois bonnes cuillères à soupe).

A table!

On met la table, on termine la bouteille en mangeant, je me ressers une deuxième assiette. Je ne suis pas la seule. Néva, ma deuxième colocataire d’enfer, adore elle aussi ce risotto! Elle aurait même dit à son mec qui voulait lui en préparer un le week-end dernier « mouais, pas mal… Mais moins bon que celui de Manon ». Sorry Bro.

Comme des enfants, on lécherait presque le plat. On sort les fraises pour le dessert, on rit, on s’encourage, on refait encore le monde. Allez, une infusion. Minuit est passé. On va rejoindre Morphée, ragaillardies par le risotto, mais pas seulement.

2 commentaires sur “Le risotto aux asperges, secrets d’une recette de saison

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :