Comment célébrer l’arrivée de l’été?

D’abord, je dois vous dire qu’on nous a menti. Je ne sais pas quand, je ne sais pas comment, mais un jour, nous avons commencé à croire que le printemps qui s’achève était synonyme de privations, de diktats et d’injonctions. Pourtant, si nous replongeons dans nos souvenirs d’enfance, si nous acceptons, ne serait-ce qu’un instant de nous relier à ces sensations refoulées, nous savons. Que le mois de mai est une douce transition vers la lumière, un exhausteur de joie, ce moment magique où s’ouvrent tous les possibles. Dans cet article, je vous propose sept expériences pour accueillir l’été et savourer les semaines à venir.

1 – Apprendre à reconnaître les fruits et les légumes de saison

Des années durant, j’ai mangé des tomates en décembre. Je ne savais pas. Ou plutôt si, je savais, mais je n’avais pas conscience. Des cycles de la nature, de son ordre et de sa perfection. Il ne s’agit pas de tomber dans la moralisation et la culpabilisation – ici, pas de leçon, juste du partage! – mais je constate que consommer des produits de saison a une réelle incidence sur mon moral, mon énergie, mon état d’esprit. Et puis, je trouve formidable qu’en devenant adulte, je continue d’en apprendre sur moi, sur la planète, de remettre en question mes croyances. Je faisais partie de celles qui niaient les bienfaits de l’alimentation issue de l’agriculture biologique, qui haussais le sourcil devant cette nouvelle industrie. Maintenant je prends un réel plaisir à acheter mes fruits et mes légumes, à les cuisiner, à redécouvrir leur saveur. A savoir où ils ont été cueillis, produits, récoltés. Alors, allez-y. A vos fraises, vos pommes et vos rhubarbes. Et n’oubliez pas la chantilly.

2 – S’octroyer du temps pour soi et honorer son corps

« Perdre 5 kilos avant l’été », « Un mois pour être prête pour la plage », « Bikini Body, le décompte ». Ou comment faire de l’arrivée des beaux jours une succession d’angoisses, de doutes, de culpabilité, voire de honte. On a le droit de dire stop. D’arrêter de perpétuer cette croyance nocive arguant que si on ne fait pas une taille 36 et des séances de crossfit, l’été n’est pas pour nous. De refuser de se plier à cette mascarade bien rodée et entretenue, entre autre, par des magasines féminins peu scrupuleux. Alors je vous invite à vous faire plaisir, à regarder votre corps, à penser à tout ce qu’il vous permet d’accomplir. Marcher. Gravir un sommet. Voyager. Jouer avec vos enfants. Faire l’amour. Et dites-lui merci. Vous voulez connaître mon rituel magique? Je prend un bain, avec des huiles, sans mousse. Je dispose quelques bougies autour de la baignoire. A l’occasion, je prend un verre de vin. Et je reste là une heure, à écouter un podcast de Quoi de Meuf? et à rendre hommage à ce corps qui me permet de vivre, de ressentir, de vibrer. Trouvez votre rituel, vous le méritez.

Je vous conseille… Ce podcast:

3 – S’offrir un journal de gratitude

Rien de ne plus normal, de plus naturel, que d’avoir des passages à vide, des moments d’errance, de doute. Comment ressentir la joie sans la tristesse? Impossible. J’aime alors trouver, bien rangé dans ma table de chevet, mon journal de gratitude. Noter les événements ou anecdotes de la journée pour lesquels je suis reconnaissante, qui passent souvent inaperçus mais rendent la vie beaucoup plus jolie. Un coucher de soleil, un sourire, un compliment qui nous a touché, une amie qui nous a tendu la main, tous ces instants fugaces auxquels on ne s’attache pas ou peu, pour ruminer, au contraire, notre colère, notre frustration ou notre déception. Pourquoi ne pas profiter de l’ensoleillement croissant pour apprendre à cultiver la lumière?

Je vous conseille… Cette vidéo:

4 – S’entourer de femmes bienveillantes

Si tu as lu mon article Sisters tu sais que je participe régulièrement à des cercles de femmes avec Moonsisters Paris. Depuis septembre dernier, je me suis sentie accompagnée et portée par une énergie incroyable. Et par chance, ces derniers mois, je suis également en colocation avec deux femmes formidables. Féministes, douces, bienveillantes, en étant à leur côté et en partageant leur vie, j’acquiers chaque jour un peu plus confiance en moi. D’ailleurs, si tu veux tout savoir, elles ont été les premières à m’encourager dans la création de ce blog, et à me féliciter. Avec elles, je ne me sens jamais jugée, et toujours comprise. Je vous encourage à faire de même autour de vous, parce que, comme le dit l’auteur des Quatre Accord Toltèques, la parole est une médecine. Mais son contraire est aussi vrai… Quand on juge les autres femmes, qu’on fait preuve de médisance, soyons honnêtes, cela ne nous fait pas du bien. Bien-sûr, nous ne sommes pas parfaites, mais peut-être pouvons, chaque jour, apporter notre pierre à l’édifice de l’empowerment au féminin par un encouragement, un geste réconfortant, ou un regard complice.

5 – Renouer avec sa créativité

L’arrivée de l’été procure un regain d’énergie, une stimulation des sens, profitez-en! L’heure n’est pas à la frustration, à la privation, bien au contraire. Pourquoi ne pas expérimenter une nouvelle activité? La créativité n’est pas réservée qu’à élite du Do It Yourself! Je vous fais confiance pour trouver celle qui vous conviendra. Avec un tableau d’inspiration par exemple, idéal pour vous (re)poser une après-midi, couper, coller, peindre, et dessiner des visions qui vous inspirent. Faites-vous confiance et amusez-vous.

Sur le thème du printemps, je vous conseille… un tutoriel pour réaliser une couronne de fleurs séchées. Je l’ai repéré sur le blog de Lili in Wonderland, qui j’espère vous plaira autant qu’à moi! https://liliinwonderland.fr/diy-une-couronne-de-fleurs/

6 – Nourrir son esprit en douceur

Personnellement, plus les jours s’allongent, plus je consacre du temps à de nouvelles lectures, des formations, des ateliers ou des conférences. J’adore apprendre de nouvelles notions, me remettre en question, mais j’ai besoin que cela soit ludique. Alors, je varie les supports, en regardant des vidéos Youtube, la chaîne Tystria qui aborde des sujets de « spiritualité », en participant à des salons… Le plus important? Ne pas se donner de limite, ne pas se préoccuper du regard des autres. Garder en tête, surtout, que l’objectif n’est pas la performance. Je me suis trouvée ridicule lors de mon premier cours de yoga, du deuxième, et du troisième, et maintenant je prends beaucoup de plaisir à apprendre de nouvelles postures. Essayez de ne pas émettre d’avis négatif sur ce que vous aimez, ce que vous lisez, en un mot: soufflez!

Je vous conseille…

Une lecture? Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi, pour rire et s’émouvoir!

Une expo? Le Grand Palais, à Paris, propose une magnifique expo temporaire sur la Lune. Sa découverte, son mysticisme, sa représentation, vous apprendrez tout en émerveillement.

Une vidéo netflix? The True Cost, sur l’industrie textile ou What the health, sur l’alimentation.

7 – Rechercher la légèreté

Quand je pense à l’été qui approche, je pense aux barbecues, aux apéros entre amis. A la vie qui bourdonne, aux verres qui s’entrechoquent sur les terrasses de café. J’imagine aussi les averses qui, en tombant sur le bitume gonflé par la chaleur, nous font dire que « ça sent la pluie », j’entends les rires qui résonnent sur des bords de mer encore préservés de l’arrivée des plaisanciers. Vous savez, je suis une enfant qui a grandi très vite. Je voulais être adulte pour avoir le droit de tracer mon chemin, pour m’émanciper, pour que ma voix compte. J’ai respecté les règles, j’ai été sage, raisonnable, attendant l’heure de ma libération. Je n’ai pas pris le temps de sauter à pieds joints dans les flaques d’eau. Et j’ai très envie d’apprendre à sauter dans les flaques d’eau. Pas vous?

J’espère sincèrement que cet article vous aura donné envie de profiter des semaines qui viennent, d’accueillir l’été avec enthousiasme et de prendre soin de vous. Encore une fois, vous le méritez…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :