Mes in10pensables d’un voyage en sac à dos!

L’année dernière, je faisais mon premier long voyage en Asie. Un mois et demi de vadrouille entre terre et mer, un mois et demi de marche, de découvertes, et parfois aussi, de farniente! Quand j’ai commencé à faire mon sac à dos, je me suis posée un tas de questions sur ce que j’emmenais avec moi, après tout, je trimbalerai un peu ma maison sur mon dos… Je suis partie ensuite en Inde et là aussi, j’ai mis en pratique de nouvelles astuces pour voyager le coeur léger. Je te livre ici mes 10 conseils pour une expérience nomade!

Conseil n°1 – N’achètes pas un sac bon marché

Je l’ai appris à mes dépens, mais faire des économies sur le sac n’est pas du tout une bonne idée. Lors de mon premier voyage, j’avais un tout petit budget, et j’ai cru bon d’aller sur Amazon pour commander un sac en promotion. 35 euros au lieu de 95? Allons-y! Et quelle erreur… J’ai reçu mon sac deux jours avant de partir et une des fermetures s’est brisée dès les 10 premières minutes… Aux Philippines, dès que mon sac était balancé du pont d’un bateau, je priais pour qu’il ne se déchire pas. Aujourd’hui, je ne le referai plus! Au-delà même de la qualité de l’objet en question, j’essaie d’investir dès que possible dans le durable et les achats éthiques. Pour moi, le site Vinted est une aubaine! Je vais remplacer mon ancien sac par une récup’ de bien meilleure qualité.

Conseil n° 2 – Prends des vêtements chauds et légers

Une semaine avant de partir, je regardais en permanence – et avec satisfaction – la météo. Il allait faire chaud! Si tu as lu mon article sur les Philippines, tu sais. Tu sais que j’étais frigorifiée dans tous les bus que j’ai pris! Avec la climatisation à plein régime, je grelottais pendant des heures… Je n’aurais pas refusé un pull en laine ou un plaid de voyage léger… Moralité: même si tu pars sous les tropiques, emporte au moins un vêtement bien chaud!

Conseil n°3 – Une lampe torche pour les imprévus…

Et il y en aura! Même si tu te dis que tu arriveras en journée dans ton hébergement, même si tu es sûre que la randonnée sera terminée avant la tombée de la nuit, la vie de backpacker est faite de surprises. Et les rues sont, même dans les villes, parfois très sombres et sans éclairage public. Et là, tu te félicites d’avoir avec toi ta fidèle lampe torche… Même un petit format suffira, il ne s’agit pas non plus d’emporter avec toi une centrale électrique!

Conseil n°4 – Les produits d’hygiène

Avoir la sensation d’être propre est quand même plus confortable. La première chose pour se sentir bien et éviter les situations compliquées est… d’avoir sur toi – enfin, dans ton sac – un rouleau de papier toilette. Crois-moi, tu seras tellement heureuse de l’avoir quand tu ne trouveras pas de sanitaires ou qu’ils n’en auront pas. En Inde, ça m’est arrivée très, très souvent! Et soyons honnêtes, les plantes et les feuilles d’arbres peuvent être vraiment urticantes. Les filles évidemment, pensez à vos protections périodiques – à moins bien sûr que vous ne soyez une pro du flux instinctif libre, comme je vous envie! Selon les pays, on est loin, très loin de tout trouver. Donc, même si le calendrier joue en votre faveur, prévoyez, juste au cas où! Dans le même registre, j’aime beaucoup avoir des lingettes intimes avec moi, et j’ai acheté les miennes chez Mademoiselle Bio.

Conseil n°5 – La pharmacie pour les petits bobos

Côté soin, la bloggueuse Du Green et du Love a fait un article vraiment complet et intéressant sur les huiles essentielles de voyage ( lien => https://dugreenetdulove.com/les-15-essentiels-qui-mont-sauve-la-vie-en-voyage-en-inde-et-en-thailande/). Personnellement, j’ai aussi fait un petit check-up chez le médecin avant de partir et il m’a fait une ordonnance pour les désagréments intestinaux notamment. J’ai aussi pris avec moi des pansements, du désinfectant, du gel anti-bactérien… Le tout en petit format!

Conseil n°6 – Le sac de couchage ultra fin pour les lits et les transports un peu douteux

Je te conseille également d’acheter un sac de couchage très fin que tu peux avoir dans ton sac à dos en permanence. Vraiment pratique, une fois roulé et dans son étui, il ne prend vraiment pas de place! Et il a été très utile, surtout en Inde, quand j’avais un doute sur la propreté des draps, des bus de nuit… Je n’ai eu aucun problème de peau – dû, par exemple, à des punaises de lits – et je pense sincèrement que cet indispensable m’a rendu service! J’ai acheté le mien chez Go Sport avant de partir pour environ 10 euros.

Conseil n°7 – Des foulards pour les sanctuaires et les temples

Dans de nombreux sites religieux, il est obligatoire de se couvrir les jambes et/ou les épaules pour profiter de la visite. Cela m’est arrivé en Grèce, lors d’une excursion aux Météores, en Inde, en Thaïlande… et j’étais alors bien contente d’y avoir pensé. Ceci dit, dans certains lieux très touristiques, il peut arriver que des foulards soient prêtés ou disponibles à la vente. Mais globalement, en avoir un dans son sac est toujours utile!

Conseil n°8 – Une sacoche étanche pour protéger tes affaires

Comme tu le sais peut-être, mon séjour aux Philippines a été très humide! Les trajets en bateau auraient pu à maintes reprises me coûter mon passeport, mon téléphone et mon argent. Même quand il ne pleuvait pas, les projections d’eau dans les bankas sont impressionnantes! Et la descente de l’embarcation, toujours un peu folklorique. Une solution? La sacoche étanche. Mon copain a acheté sur place un Ocean Pack, mais je suppose qu’il y a de nombreuses alternatives!

Conseil n°9 – Télécharge l’application Maps.me

Cette application est tout simplement géniale – et gratuite! Elle te permet, quand tu as du réseau, en France avant de partir par exemple, ou dans tes auberges, de télécharger les plans GPS des villes où tu as prévu d’aller, de référencer tes guesthouses, les sites que tu souhaites visiter… Ensuite, lorsque tu te déplaces, tu peux te servir de l’application pour te diriger même hors connexion. Je te dresse le tableau: j’arrive en Inde à la nuit tombée, je connais l’adresse de mon hébergement, mais aucun panneau pour me renseigner ou passant à qui demander ma route. Qui me sauve la vie? Maps.me!

Conseil n°10 – Toi, qui voyage avec ton copain ou ta copine, ne t’inquiètes pas

Mon voyage en Asie n’était pas seulement mon premier voyage en sac à dos. C’était aussi les premières vacances que je passais avec mon copain. J’avoue avoir cherché des articles comme « Comment rester féminine en roadtrip » sur la toile, parce que, si ne voulais pas me charger en produits de beauté, je voulais aussi me sentir belle, tout simplement. Et, sans langue de bois, je vais te dire un secret… Quand tu es heureuse, tu es belle. Quand chaque fibre de ton corps vibre de plaisir, tu es belle. Et quand tu es poussiéreuse, trempée, boueuse, et que tu éclates de rire, tu es belle.

Voilà pour mes 10 conseils pour un voyage en sac à dos! J’espère que tu pourras y piocher quelques idées à l’approche de cette formidable aventure qui t’attend!

5 commentaires sur “Mes in10pensables d’un voyage en sac à dos!

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :